Prière aux vivants pour leur pardonner d’être vivants
 Je vous en supplie
 faites quelque chose
 apprenez un pas
 une danse
 quelque chose qui vous justifie
 qui vous donne le droit
 d’être habillé de votre peau de votre poil
 apprenez à marcher et à rire
 parce que ce serait trop bête
 à la fin

 que tant soient morts
 et que vous viviez
 sans rien faire de votre vie.
Je reviens
d’au-delà de la connaissance
 il faut maintenant désapprendre
 je vois bien qu’autrement
 je ne pourrais plus vivre.
 Et puis
mieux vaut ne pas y croire
 à ces histoires
 de revenants
 plus jamais vous ne dormirez
 si jamais vous les croyez
 ces spectres revenants
 ces revenants
 qui reviennent
 sans pouvoir même
 expliquer comment.

Charlotte DELBO

Tournée parisienne:

- Théâtre de Nesle (Paris 6e) en Avril et mai 2011

- A la folie théâtre (Paris 11e) du 26/01 au 04/05/2013

- Théâtre du Gymnase (Paris 10e) Le 26/09/2011 et du 21/09 au 31/12/2013

 

Avant-Première:

- Carré Bellefeuille (Boulogne-Billancourt) le 01/03/2011

 

Tournée en province:

Théâtre Berthelot - Montreuil (93) - 10/02/2012

Musée du Théâtre Forain - Artenay (45) - 13/04/2012

L'Escale - Levallois Perret (92) - 12 au 17 Novembre 2012

La petite comédie - Marseille - Du 4 au 8 Février 2013

Festival Femmes en Scène - Nice - 12 Mars 2013

Bibliothèque Charlotte Delbo - Paris 2e - 16 Mai 2013

Théâtre de l'Odyssée - Périgueux (24) - 17 Novembre 2013

70e Anniversaire de la libération des camps de concentration - Nanterre (92) - 24 Avril 2015

Lacapelle-Biron - 21 mai 2015

 

 

Pendant 1h10, trois comédiennes vont tour à tour relayer la voix de Charlotte DELBO et de ses camarades, et nous faire partager 3 ans de sa vie: de la prison de la Santé où elle se trouve enfermée pour des faits de résistance jusqu'au quotidien de sa déportation des les camps de Auschwitz-Birkenau et Ravensbrück.

Vous découvrirez à travers 12 tableaux comment le théâtre et la lecture ont fait partie du quotidien de ces femmes déportées et comment l'amitié a scellé leur destin. Un spectacle où, à chaque minute, l'espoir et le désespoir se mêlent intimement jusqu'au jour, inespéré, de la libération.

 

 

 

 

"Les comédiennes font entendre les voix de ces femmes avec un grande dignité et pas mal de vitalité" Télérama (note TT)

 

"Trois personnages féminins littéralement habités par leur personnage. La mise en scène de Laure Compain-Trégouët d'une grande fluidité permet de s'aménager un espace de vie d'une qualité théâtrale et humaine incomparable. A ne pas manquer." Actualité Juive

 

 

 

-

P1050313
RetourN-B
Boire2
joie gaite
P1050316
P1050323
P1050331
P1050336
P1050339
P1050346
P1050351
P1050356
P1050364
P1050374
P1050394
P1050410
auschwitz 109 sepia

Notes d’Intentions de mise en scène
 

Depuis de longues années, je souhaite monter les textes de Charlotte DELBO. Sous la direction de Georges BANU, j’ai travaillé sur un mémoire de recherche sur le théâtre dans les camps nazis et également sur les textes post-concentrationnaires sur ce sujet.

De par mon histoire personnelle et ma sensibilité particulière à ce sujet, les textes de Charlotte DELBO m’ont toujours habités et suivis.

A la relecture d’Une connaissance inutile, les voix de trois comédiennes avec qui je travaille depuis longtemps se sont imposées.

Au delà du devoir de mémoire nécessaire, c’est aussi la qualité littéraire de l’écrivain que je souhaite faire entendre.

Il ne s’agit évidemment pas pour moi de monter un « spectacle », terme inapproprié à mon sens, mais de faire entendre les mots de Charlotte DELBO.

Ses mots et son écriture se suffisent à eux-mêmes, je travaillerai donc plus sur une mise en espace et en voix de ses écrits. Les comédiennes seront des porte-voix.

J’ai eu aussi envie de prendre 3 comédiennes de 3 générations différentes qui pourraient tour à tour être la voix de Charlotte Delbo mais aussi de ses camarades.

Charlotte DELBO avait un tel goût pour le théâtre que l’on ressent tout à fait, dans son écriture, les possibilités dramaturgiques et scéniques.

Scénographiquement, un plateau nu, nous jouerons avec les lumières. En ce qui concerne les costumes, ils seront neutres, rien ne doit dévier le spectateur de l’écoute et de l’essence même du texte.

Nous espérons respecter autant que faire se peut la pensée de Charlotte DELBO et présenter ce texte avec sensibilité, émotion et respect sans oublier l’espoir qui s’en émane.

 

Laure COMPAIN-TREGOUET
Metteur en Scène

2016. Tous droits réservés. Toute reproduction même partielle sans notre autorisation est interdite.

La Compagnie des Hauts de Scène - 27, rue de Paris 92100 Boulogne-Billancourt

Siret: 49500593600010. APE: 9001Z. Licence entrepreneur spectacle n° 2-1066042

Mentions légales